En ces semaines de bouleversements, on se demande si la vie reprendra de la même façon. L’éducation et, en particulier, l’enseignement à distance ne seront plus certainement jamais les mêmes.

Les cours traditionnels deviennent des cours à distance

Alors que les cours traditionnels dans tous les secteurs deviennent désormais essentiellement des cours d’enseignement à distance, l’environnement éducatif est en plein chamboulement. Nous observons une augmentation sans précédent de l’utilisation de nos outils de synthèse vocale, qui font partie intégrante de nombreux systèmes d’apprentissage à distance.

Que ce soit dans l’éducation, les médias ou les outils de lecture en ligne personnels, ReadSpeaker a observé une augmentation significative de l’utilisation de la synthèse vocale en mars 2020 par rapport à mars 2019 :

  • une augmentation de 32% dans les intégrations de synthèse vocale dans les manuels scolaires
  • une augmentation de 44% provenant des établissements où ReadSpeaker est intégré au système de gestion de l’apprentissage
  • Les données spécifiques à l’Italie montrent une augmentation de 165% de l’utilisation dans les systèmes de gestion de l’apprentissage, avec une université montrant un pic de 100%

Pour répondre à la demande, ReadSpeaker a rapidement augmenté la capacité de ses serveurs et a étendu le support et l’aide aux institutions et aux particuliers qui ont besoin d’un support audio.

Le Coronavirus a provoqué un changement radical dans l’enseignement et l’enseignement à distance

Le Coronavirus a, en effet, déjà provoqué un changement radical dans l’enseignement et l’enseignement à distance. Les étudiants, les parents et les enseignants, de la maternelle à la terminale, jusqu’à la formation continue en entreprise, sont contraints de se connecter à Internet pour suivre les cours. Et ce faisant, ils découvrent des technologies et des outils d’apprentissage à distance. Les apprenants et enseignants découvrent que la structure de l’enseignement à distance en ligne, ainsi que les outils d’accompagnement qui étaient auparavant inconnus ou qui semblaient trop compliqués à utiliser, sont en réalité extrêmement bénéfiques. Après le COVID-19, l’enseignement à distance va continuer à prendre de l’importance et constituera un aspect stratégique pour les établissements d’enseignement.

Nous assistons à un tournant dans l’éducation, où les institutions traditionnelles et les enseignants constatent que l’enseignement à distance et les outils d’apprentissage mobile ne les remplacent pas. Au lieu de cela, l’expérience de l’apprentissage à distance permet aux étudiants d’apprendre d’une manière différente. Les enseignants doivent s’attendre à davantage utiliser ces outils à l’avenir, car les institutions constatent que l’apprentissage en ligne est devenu une pièce indispensable du puzzle éducatif.

De nouveaux apprenants

Avec un chômage accru, les apprenants auront besoin de nouvelles formations. Les MOOC (formation en ligne ouverte à tous) gagnent déjà en popularité, avec des recherches sur le Web qui augmentant considérablement depuis le début de la pandémie. De plus en plus de personnes adopteront l’apprentissage à distance, soit en fréquentant des écoles d’enseignement à distance, soit en intégrant simplement un élément d’apprentissage à distance à un cours classique pour créer des environnements d’apprentissage mixtes.

L’accessibilité et l’égalité d’accès sont des questions clés

Avec ces environnements changeants, l’accessibilité et l’égalité devant l’accès à ces nouveaux outils sont déjà devenues une question de première importance, et ne deviendront que plus présentes avec le temps, devenant un élément majeur, et non plus le domaine du seul service aux personnes handicapées.

Qu’est-ce que tout cela implique pour l’avenir de l’enseignement et de l’enseignement à distance et quelles conclusions peut-on en tirer ?

Tout comme Zoom est devenu omniprésent en tant qu’outil dans le paysage de la communication à distance à cause de la crise du COVID-19, les structures et les outils d’apprentissage à distance deviendront désormais omniprésents dans l’éducation. Les apprenants s’attendront à ce que les outils d’apprentissage en ligne auxquels ils ont été exposés tout au long de cette crise soient intégrés de façon plus régulière aux cours à l’avenir. Les administrateurs et les institutions devront s’assurer qu’ils répondent aux attentes changeantes d’un nouveau monde post-coronavirus et des apprenants mieux au fait de ces nouvelles technologies.