Cet article, la problématique de l’accessibilité internet, est le deuxième d’une série qui a pour objectif d’aider à la prise de décision dans l’optimisation des services rendus en ligne aux citoyens par l’usage de la vocalisation des contenus, une solution innovante, efficace, fiable, et flexible. L’accessibilité des services publics aux personnes handicapées est une nécessité aux termes de la loi n°2005-102 de février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. L’article 47 de la loi précise que les services de communication publique en ligne des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées. La plupart des municipalités sont soucieuses de ces recommandations. Karine Legoix, Chargée de Communication à la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon, explique : « Nous sommes très attentifs aux réglementations et directives de l’Etat visant à rendre accessibles les sites internet publics au plus grand nombre. L’implémentation de la solution de vocalisation témoigne de cette volonté et fait indéniablement partie des améliorations que nous apportons régulièrement à notre présence internet. Ce fut du reste une recommandation formulée par notre Commission en charges des personnes en position de handicap. » Rendre un site web accessible, c’est le mettre à disposition de tous les individus, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques et mentales. Elle permet, en particulier aux personnes handicapées, d’avoir accès à l’information, à l’éducation, et à la culture. Un site accessible respecte en fait quelques critères et règles techniques. Mais l’accessibilité numérique ne concerne pas seulement les personnes ayant un handicap visuel. Elle a pour objectif, et pour un public plus large, de rendre les sites web plus clairs, plus facile à consulter. Flora Quieroz, Chargée de communication numérique et Webmestre éditoriale de la Mairie de Saint-Germain-en-Laye, indique ainsi que dans sa ville vit une communauté internationale composée de nombreux cadres expatriés. « Même si notre site municipal est traduit en anglais et en allemand, les résidents anglais et allemands apprécient une version française enrichie par la vocalisation, c’est pour eux un outil complémentaire d’intégration qui les aide dans l’apprentissage du français. » Elle précise : « Dès 2010, nous avons implémenté la solution ReadSpeaker sur la totalité des pages du site internet de la ville. Cette solution nous paraissait la meilleure, la plus simple et la plus performante, parmi les offres concurrentielles. Après d’excellents retours et donc un bilan positif, prouvés par des statistiques d’utilisation en constante augmentation, celle-ci a été étendue à nos sites satellites : en 2013, ceux du Théâtre municipal, du Conservatoire de Musique, et de l’Office du Tourisme, et nous prévoyons de l’intégrer prochainement à ceux de l’Office du Commerce et de la Bibliothèque municipale. » [enhancing_learning lang=fr]