Go to Menu

Fédération Française des Dys

Cette étude de cas présente la Fedération Française des Dys (FFDYS). Partenaire de ReadSpeaker depuis début 2016, FFDYS constate une prise de conscience croissante dans l’usage de la technologie de la synthèse vocale en ligne. Depuis son implémentation, 20% des visiteurs utilisent la solution pour accéder à l’information sur ffdys.com.

Cette étude de cas présente la Fedération Française des Dys (FFDYS). Partenaire de ReadSpeaker depuis début 2016, FFDYS constate une prise de conscience croissante dans l’usage de la technologie de la synthèse vocale en ligne. Depuis son implémentation, 20% des visiteurs utilisent la solution pour accéder à l’information sur ffdys.com.

Laetitia Branciard, Ingénieure de Recherche Multimédia pour FFDYS, nous a partagé son expérience avec la solution de vocalisation de sites web de ReadSpeaker, ReadSpeaker Enterprise:

 

Fédération Française des Dys

RS: Vous avez commencé à utiliser la solution de ReadSpeaker Enterprise pour vocaliser le contenu de votre site web. Quelles ont été vos motivations?
LB: Nos publics sont concernés par les troubles « dys » (ex : dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyspraxie…) et cela concerne 20% de la population en ligne. Ils sont souvent empêchés de lire et nous voulions favoriser leur accès à l’information. Nous avions aussi le souci de rendre le texte accessible à tous.

RS: Trouvez-vous que le bouton d’écoute de ReadSpeaker est pratique pour vos visiteurs ?
LB: Oui, les pictogrammes et le texte rendent l’information lisible.

RS: Avez-vous des retours de vos visiteurs/adhérents sur la vocalisation de votre site ?
LB: La voix utilisée est de très bonne qualité.

RS: Recommanderiez-vous les solutions ReadSpeaker à d’autres organisations ?
LB: Pour ce qui me concerne je la recommande car je la trouve fiable. Je l’ai présenté aux participants à mes formations sur le handicap.

,

 

 

DÉFI

Accessibilité des contenus textes.

 

SOLUTION

Implémentation de ReadSpeaker Enterprise.

 

RÉSULTATS

Depuis l’implémentation en mars 2016, 20% de leurs visiteurs utilisent le bouton d’écoute ReadSpeaker.